Qu’est-ce que la batterie OPzV

Qu’est-ce que la batterie OPzV?

This post is also available in: English हिन्दी हिन्दी Español Português 日本語 Русский Indonesia ไทย 한국어 Tiếng Việt العربية 简体中文

Qu’est-ce que la batterie OPzV?

Qu’est-ce que la batterie OPzV? Selon les normes DIN de l’Europe, OPzV signifie Ortsfest (stationnaire) PanZerplatte (plaque tubulaire) Verschlossen (fermé). Il s’agit clairement d’une plaque tubulaire 2V construction de cellules de batterie similaire à la batterie OPzS, mais ayant une prise d’aération régulée valve plutôt que de prise d’aération ouverte. Cependant, aucune batterie au plomb-acide n’est vraiment fermée et pour cette raison, le V dans l’acronyme est souvent considéré comme se tenant debout pour «Vented» plutôt que Verschlossen. Par ventilé cela signifie qu’il a une soupape de soulagement de la pression qui s’ouvrira à des pressions internes d’environ 70 à 140 millibar.

Il s’agit en fait d’une batterie VRLA de construction de plaques tubulaires, mais qui reccombine l’hydrogène et l’oxygène à l’aide d’un électrolyte immobilisé. Dans ce cas, l’électrolyte est immobilisé à l’aide de silice fumée pour transformer l’électrolyte liquide en gel solide. Cela contraste avec l’autre gamme de batteries VRLA à l’acide de plomb qui utilise un tapis de verre de fibres très fines pour absorber le papier à ballonnement acide et l’immobiliser de cette façon. Cette gamme de batteries VRLA est connue sous le nom d’AGA (Absorptive ou Absorptive, Glass Mat). Cette technologie de tapis de verre dépend d’avoir une pression uniforme sur le visage du tapis, sinon, le processus de recombinaison de gaz ne fonctionnera pas.

Pour cette raison, il n’est pas adapté à une construction tubulaire de plaque positive et est seulement utilisé pour les batteries avec des conceptions de plaques positives plates.
Les deux caractéristiques importantes des cellules de la batterie OPzV sont la construction de la plaque tubulaire et l’électrolyte immobilisé (GEL). La plaque positive tubulaire donne l’avantage d’un contact acide supplémentaire pour le PAM via sa forme arrondie, plutôt que plate comme indiqué dans Fig. 1 À partir de cela, on peut voir que la zone de contact supplémentaire est d’environ 15 % par rapport à son homologue de plaque plate.

Figure1 Additional acid area in contact with tubular plate surface 1
Fig 2 Typical stationary OPzV battery bank in steel rack 1

Cette meilleure utilisation se traduit par une densité d’énergie plus élevée, tandis que le gant tient le matériau actif fermement contre le conducteur pour minimiser la résistance de la batterie et empêcher la perte de PAM de l’excrétion pendant les opérations cycliques profondes.
L’immobilisation de l’électrolyte dans la batterie OPzV a le double avantage de permettre le fonctionnement des cellules dans différentes orientations sans déversement et permet également aux gaz produits par électrolyse de l’eau sur la charge de se recombiner et d’empêcher l’eau d’être perdue. Fig. 2 est une installation typique dans une application stationnaire. La possibilité de stocker des cellules sur les côtés permet un système de racking efficace en espace et permet un accès facile aux terminaux de batterie pour les contrôles de maintenance.

L’aspect recombinaison est essentiel pour de nombreuses installations, en particulier les installations stationnaires éloignées. Cela signifie que l’entretien de la batterie peut être effectué à des intervalles beaucoup plus augmentés, car aucun remplissage d’eau n’est nécessaire. Il élimine également le besoin d’équipement de ventilation coûteux qui est conçu pour éliminer les gaz potentiellement explosifs produits lorsque la batterie est chargée.
Le problème de l’évolution du gaz avec les cellules inondées provient de l’électrochimie de la batterie plomb-acide. La production d’hydrogène et d’oxygène peut se produire à très basse tension cellulaire. Fig. 3 montre la relation entre le taux d’évolution du gaz et la tension des cellules au plomb et acide.

Fig 3 Oxygen and hydrogen evolution as a function of cell potentials 1
Fig 4 Oxygen recombination with hydrogen in a VRLA cell 1

Dans ce diagramme, les plaques positives et négatives sont indiquées comme des potentiels uniques et la différence est la tension globale de cellule. Comme on peut le voir, même à 2,0 volts par cellule, il y a des quantités mesurables de gaz qui ont évolué à partir d’un système inondé, et à 2,4 VPC sur une charge, la perte d’eau et la production de gaz sont considérables. Pour cette raison, une conception recombinante de la cellule est la meilleure façon d’assurer une installation sûre avec une perte d’eau minimale ou nulle pendant les tâches normales de cycle.

Pour comprendre comment une batterie de gel est capable de faciliter une réaction de recombinaison, nous devons regarder la structure de l’électrolyte gélifié quand il est en service. Tout d’abord, cependant, une connaissance des réactions causant l’électrolyse de l’eau suivie par l’évolution de l’hydrogène et de l’oxygène (gazage) serait utile.

La dégradation de l’eau due à l’électrolyse est assez simple :

Total 2H2O → 2H2(g) + O2(g)

Positif 2H2O → O2(g) + 4H+ + 4e (oxydation)

Négatif 2H+ +2e → H2 (Réduction)

Dans les deux cas pour la cathode et l’anode, il y a une libération de gaz due à l’action électrochimique de l’ajout d’électrons (électrode négative) ou de l’élimination des électrons (électrode positive). La méthode par laquelle les gaz, ou ions peuvent se recombiner pour former de l’eau n’est pas complètement comprise et il y a plus d’une explication. Le plus largement accepté est :

O2 + 2Pb → 2PbO

2PbO + 2H2SO4 → 2PbSO4 + 2H2O

2PbSO4 + 4H+ + 4e → 2Pb + 2H2SO4

Dans ce modèle, il est nécessaire de persuader l’oxygène gazeux produit sur le positif, de se déplacer à la plaque négative. Cela ne se produirait pas dans une cellule acide de plomb inondée avec un électrolyte liquide.

Lorsque l’oxygène et l’hydrogène sont produits dans un électrolyte liquide, ils forment des bulles qui remontent à la surface, puis dans l’espace de tête de la cellule et sont finalement libérés dans l’atmosphère. Les gaz ne sont pas alors disponibles pour la recombinaison. Cependant, dans un électrolyte gélifié, une action recombinante est créée par le dessèchement du GEL qui forme de petites fissures et fissures dans la structure. Dans ce cas, l’oxygène formé par l’électrolyse de l’eau est capable de migrer de l’électrode positive à l’électrode négative, en raison de la pression créée par l’évolution du gaz.

De petites fissures et fissures sont capables de stocker les gaz qui migrent ensuite par diffusion à travers le gel vers d’autres vides de la matrice jusqu’à ce que la distance entre les électrodes soit remplie de gaz (fig. 4). La réaction de recombinaison, cependant, est relativement lente par rapport au taux d’évolution, ce qui signifie que la pression interne de la cellule augmente pendant la charge. Les gaz sont empêchés de s’évacuer par la vanne de soulagement de la pression, les gardant disponibles pour la recombinaison après la fin du processus de charge.
Les deux principales caractéristiques qui caractérisent cette gamme sont, tout d’abord, il reccombine l’hydrogène et l’oxygène produits sur charge, de retour à l’eau dans l’électrolyte ce qui en fait essentiellement sans entretien et sûr dans les espaces clos.

Deuxièmement, il a une plaque tubulaire positive qui donne une plus grande rétention active de matériel dans des conditions de décharge profonde pour fournir une durée de vie plus longue de cycle. La gamme de batterie OPzV est essentiellement une décharge profonde, une durée de vie élevée, une batterie sans entretien au plomb-acide. En raison de son électrolyte immobilisé, il a également l’avantage de pouvoir le stocker sur le côté pendant son fonctionnement, sans fuite d’acide de l’évent. Essentiellement, cette orientation fait de la batterie une conception de terminal avant, offrant des avantages opérationnels similaires en plus de ses autres avantages.

Cependant, il y a des inconvénients à ces deux avantages : la durée de vie élevée du cycle profond se fait au détriment de la décharge à taux élevé, ou de la capacité de course à froid, qui sont tous deux significativement inférieurs par rapport à son homologue de plaque plate d’AGA. La recombinaison du gaz est considérablement plus lente que le taux de production de gaz. Pour cette raison, le processus de chargement prend plus de temps qu’une cellule inondée, généralement jusqu’à 15 heures.

Compte tenu de la discussion ci-dessus, il est assez clair que cette conception de la batterie OPzV est le plus adapté pour les applications où il ya des difficultés à maintenir la batterie et il est nécessaire d’avoir des décharges profondes fréquentes, peut-être régulière combinée avec un long calendrier et la durée de vie du cycle. En raison de sa performance relativement faible de la CCA, le profil de décharge serait généralement des tirages courants de 0,2 C ou moins sur une période de plusieurs heures. Bien qu’il soit juste de dire que la batterie et les cellules OPzV peuvent fournir des courants de décharge intermittents et raisonnablement élevés allant jusqu’à 2C au cours d’un cycle de service normal.

Le temps de recharge, qui est généralement de 12 à 15 heures pour recharger une batterie, limite la quantité de gaz qui peut être produite sur la charge. Ceci est réalisé en chargeant avec une limite de tension, généralement 2.23 à 2.45 volts par cellule. Fig. 5 affiche un profil de charge typique pour une batterie OPzV. Cela réduit le courant entrant dans la batterie et prolonge par conséquent le temps de charge. C’est également un facteur important lorsque l’on considère les différents marchés de batteries et leurs profils opérationnels. Avec ces considérations à l’esprit, l’application la plus appropriée pour la batterie OPzV est principalement lourde et industrielle.

Fig 5 Recharging OPzV at 2 4 VPC 1
Fig 6 Stationary markets overview 1

Si l’on examine les grandes catégories dans les deux secteurs du marché, nous avons :
• Stationnaire
– Énergie solaire : hybride diesel, production et stockage hors réseau, stockage domestique
– BESS
– Puissance de veille
UPS

• Rail
– Éclairage d’urgence
– Démarreur diesel
– Signalisation
• Traction
– Entreposage : Chariots élévateurs, camions à main électriques, AGV
– EV: Voiturette de golf, Pousse-pousse

• Loisirs :
– Marine
– Caravane
– Camping

Parmi les applications énumérées ci-dessus, ce sont celles qui nécessitent de fréquentes décharges profondes de la batterie, avec le temps de recharger complètement, pour laquelle la batterie OPzV est la mieux adaptée. Dans une application de batterie stationnaire, ce serait l’énergie solaire, BESS et la puissance de secours qui coche toutes les cases.

Pour les applications ferroviaires, la batterie d’éclairage et de climatisation du train et la batterie de signalisation ferroviaire sont les meilleures applications pour la batterie OPzV. Les chemins de fer ont besoin d’une batterie à cycle profond qui est capable de cycles de décharge profonde en période de pannes de courant. Ceci est mieux fourni par une plaque de batterie tubulaire et non pas une batterie de plaque plate. Compte tenu de l’énorme réseau d’opérations des chemins de fer, une batterie sans entretien comme la batterie OPzV serait une aubaine pour les chemins de fer.

La gamme de batteries OPzV n’est pas adaptée aux applications traction telles que les batteries de chariot de golf et la batterie de chariot élévateur. Il existe des considérations pratiques telles que l’utilisation de contenants ABS cassables au lieu des étuis en polypropylène utilisés dans la batterie de chariot élévateur par exemple. Les pots de cellules ABS non flexibles se briseraient facilement s’ils devaient être serrés dans les plateaux de batterie en acier des chariots élévateurs. La conception de la batterie Gel OPzV nécessite plus de volumes de matériaux actifs qui augmenteront les dimensions standard d’une batterie de chariot élévateur.

Le marché des loisirs opte généralement pour un poids plus léger et une densité énergétique plus élevée, en particulier pour les applications de caravanes et de camping. Il en va de même pour les applications de batteries marines qui, à l’exception des bateaux électriques, utilisent des batteries marines pour des utilisations globalement similaires de réfrigération, de navigation et d’éclairage, et aussi comme pour le camping, il y a peu d’espace pour le stockage de la batterie.

L’utilisation majeure pour la batterie OPzV est le marché des batteries stationnaires. Le fil conducteur de toutes les subdivisions de ce secteur est que l’emplacement des batteries est fixé. Fig. 6 donne une ventilation du marché des batteries industrielles avec les principales applications stationnaires des télécommunications, UPS, l’alimentation en veille et les systèmes de stockage d’énergie de la batterie (BESS), ayant environ 90% de la part d’un marché mondial de 15 milliards usd. Contrairement aux applications de traction, de loisirs et de rail (à l’exception de la signalisation), la batterie stationnaire reste fixe en un seul endroit et est généralement câblée dans un système d’alimentation électrique. Cependant, la similitude s’arrête là.

Certaines applications telles que UPS dans les télécommunications et le contrôle de nivellement de charge/fréquence dans BESS nécessiteront des décharges brèves ou courtes de puissance élevée à intervalles aléatoires, passant une forte proportion de leur vie sur une charge, tandis que d’autres telles que l’énergie solaire et de veille sera profondément déchargée à intervalles réguliers.
Pour cette raison, la batterie OPzV est le plus adapté pour les secteurs du marché stationnaire qui sont profondément déchargés, régulièrement ou au hasard, mais certainement fréquemment. Dans cette catégorie, nous pouvons inclure toutes les installations d’énergie solaire avec des installations hybrides diesel/solaire à plus grande échelle étant les candidats idéaux pour la construction plus durable plus robuste de la batterie OPzV.

L’aspect sans entretien de la batterie OPzV est important ici, en particulier dans les régions éloignées où le remplissage des batteries serait extrêmement coûteux et ajouter au coût, réduisant ainsi le retour sur investissement pour le fournisseur. De même, les installations domestiques bénéficient du manque d’expertise nécessaire pour maintenir les niveaux d’électrolyte de la batterie. Overtopping, rechargement au mauvais état de charge (SoC) de la batterie et même la négligence sont des caractéristiques courantes dans l’utilisation de la batterie domestique.

À quoi sert la batterie OPzV ? Stockage d’énergie

De toutes les catégories fixes, c’est peut-être le marché en plein essor de l’ESS, qui, selon certains, atteindra 546 milliards usd d’ici 2035, qui offre le plus de possibilités d’exploitation de la conception OPzS. Le tableau 1 répertorie les divers points de vente de batteries dans la catégorie BESS tandis que Fig. 7 donne un tableau de la capacité de stockage globale par utilisation primaire. De ce nombre, la réponse à la demande et les ventes d’énergie sont les utilisations les plus probables où des rejets profonds réguliers seraient nécessaires. Dans tous ces cas, il est probable que les installations sont d’environ 1 MWh ou plus, situées à proximité de centrales électriques ou de sous-stations de distribution et exploitées automatiquement ou à distance.

Tableau 1 Utilisation commerciale du BESS au service public et derrière les échelles des compteurs

Value Stream Reason for dispatch Value Who?
Demand charge reduction Reduce load - peak shaving Lower bill by reducing demand charges Customer
Time of use/Energy arbitrage Battery dispatch during peak periods when energy costs are high Lower retail electricity bill Utility or customer
Capacity/demand response Dispatch power to grid in response to events signaled by utility or ISO Payment for capacity service Utility,customer, DR agregator
Frequency regulation Battery injects or absorbs power to follow a regulation signal Payment for regulation service Utility, ISO, Third party
Energy sales Dispatch during times when locational marginal prices (LMP) are high LMP price for energy Customer, third party
Resiliency Battery dispatch to provide power to critical facilities during outage Avoided interruption costs Utility, ISO, third party
Capital deferment Support voltage or reduce load locally Prevents costly infrastructure upgrades Utility, ISO
Fig 7 Global battery storage capacity by primary case use 1
Fig 8 Indias cumulative installed power capacity mix 1

Une autre application, encore limitée, est celle des bornes de recharge EV. Il y a beaucoup d’avantages à avoir un BESS en même temps que l’approvisionnement du réseau.
Pour toutes ces raisons, une batterie OPzV à décharge profonde sans entretien avec une durée de vie élevée est la meilleure option. À cela s’ajoute le faible coût/kWh de l’acide de plomb, ce qui fait de cette conception d’une batterie et d’une chimie OPzV une option idéale pour obtenir un bon retour sur investissement et une option à faible coût en capital pour les stations et sous-stations BESS.

Énergies renouvelables
Une grande partie du marché BESS est celle des énergies renouvelables. Les sources naturelles, principalement l’énergie solaire et éolienne, progressent rapidement pour contribuer de façon importante à la production totale d’énergie de nombreux pays. Fig. 8. Montre la proportion actuelle de l’Inde de la production d’énergie installée avec des énergies renouvelables à plus de 35% de l’approvisionnement en électricité totale. De tous les secteurs des énergies renouvelables, la technologie qui connaît la croissance la plus rapide est probablement l’énergie solaire. .

La capacité de l’énergie solaire a augmenté d’environ 24 % en 2018, l’Asie dominant la croissance mondiale avec une augmentation de 64 GW (environ 70 % de l’expansion mondiale en 2018). L’éolien et le solaire sont des candidats idéaux pour le stockage de l’énergie car ils ne peuvent pas être allumés et éteints à l’ordre. L’International Renewable Energy Association (ARENA) prévoit que le PV atteindra 8519 GW d’ici 2050, devenant ainsi la deuxième source mondiale d’énergie. 9. La tendance est considérée comme vraie pour les applications sur le réseau et hors réseau, les installations nationales progressant à peu près au même rythme que les entreprises industrielles et à l’échelle du réseau.

Fig 9 IRENA projection to 2050 for PV installed capacity in total Renewable Sources 1
Fig 10 Site power requirements for Telecom installations for 2G 2 – 4G and 5G according to Huawei 1

La plus variable est évidemment l’énergie éolienne, et la capacité de stocker l’énergie quand elle est produite et de la libérer au besoin est un avantage majeur. L’utilisation de l’énergie stockée permet de satisfaire les périodes de pointe de la demande même si le vent ne souffle pas et que le soleil brille. Cela peut se traduire par des réductions drastiques des investissements en capital pour la production d’énergie. La plupart des pays ont une demande de puissance maximale d’environ 3 à 5 fois l’utilisation de fond pour seulement quelques heures par jour. Au Royaume-Uni, par exemple, la demande de pointe le matin et le soir est d’environ 69GW pendant environ 2 heures.

Cela contraste avec une demande sous-jacente constante de 20 à 25 GW pour les 20 autres heures de la journée. Au lieu d’avoir des générateurs d’énergie au ralenti pendant de longues périodes en raison de la surcapacité, il est logique d’avoir moins de générateurs d’éoliennes fonctionnant à pleine capacité, toute la journée, le stockage de leur énergie dans les batteries, pour une utilisation aux heures de pointe de la demande.

Qu’est-ce que la batterie OPzV dans Telecom?

Télécommunications et puissance de veille.
À l’heure actuelle, les tours de télécommunications représentent environ 1 % de la consommation mondiale d’énergie. Avec la construction de tours hors réseau à un rythme de 16 % par an, il est difficile de fournir une énergie sûre et cohérente tout en réduisant les émissions de CO2. Pour cette raison, les solutions électriques hors réseau combinant générateurs diesel, batteries et panneaux solaires sont en augmentation. L’augmentation des coûts du carburant contribue également aux dépenses d’exploitation élevées. Si nous ajoutons à ces réglementations gouvernementales et environnementales de plus en plus restrictives, alors une situation mondiale se présente où l’utilisation du diesel sera limitée, ouvrant la voie à l’utilisation de l’énergie renouvelable et donc au stockage des batteries.

Les tours de télécommunications à distance typiques seront alimentées par des systèmes d’énergie hybrides de diesel et d’énergie solaire où l’utilisation de batteries pour stocker l’énergie solaire réduira la consommation de carburant diesel. Selon la taille de la station, l’énergie solaire 100% peut être utilisée avec le stockage de la batterie pour permettre l’utilisation de nuit. Cependant, non seulement plus de tours sont en cours de construction, mais aussi les demandes d’énergie par station sont également en augmentation en particulier avec l’introduction des réseaux 5G Fig. 10. La batterie OPzV sans entretien offre des avantages significatifs en termes de coût par cycle et offre également le plus haut niveau de fiabilité et de performance dans les installations de télécommunications à distance. En règle générale, ces stations nécessitent de longues périodes fréquentes de décharge de la batterie sans entretien ni vérifications régulières.

Loisirs
Les autres catégories de loisirs et de rail ont des aspects uniques. Les deux ont des véhicules qui transportent la batterie qui est utilisé comme une source d’énergie pour l’éclairage et d’autres systèmes de soutien. Dans la plupart des cas, la batterie n’est pas la source d’énergie pour déplacer le véhicule, mais elle est encore régulièrement profondément déchargée. Dans le cas d’une utilisation maritime, il peut s’agir du système de navigation ou du réfrigérateur à bord d’un bateau et est rechargé à partir d’un moteur diesel ou de panneaux solaires selon la conception du bateau.

Toutefois, pour les bateaux de canal électrique, par exemple, il s’agirait d’une application de traction avec des modèles d’utilisation identiques à un FLT ou EV. Dans tous les cas, la décharge profonde et le long cycle de la batterie OPzV combiné avec le manque d’entretien sont les propriétés qui sont nécessaires pour ces applications.

Qu’est-ce que la batterie OPzV? pour les chemins de fer

Les besoins énergétiques des chemins de fer sont difficiles à classer dans la plupart des rubriques standard. Toutefois, au sein de ce groupe, il y a la catégorie de la signalisation stationnaire. Cela a effectivement les mêmes exigences de batterie que celle de l’énergie solaire. La catégorie de la batterie d’éclairage de train et de la batterie de climatisation, bien que sur une plate-forme mobile, a une exigence de décharge profonde similaire, mais est irrégulière et imprévisible, et a donc des exigences similaires aux applications de puissance de veille.

Pour cette raison, la batterie OPzV à décharge profonde est le choix le plus approprié pour la batterie d’éclairage du train et la batterie de climatisation, d’autant plus qu’ils n’ont pas besoin d’entretien coûteux et évitera la possibilité de dommages résultant d’un mauvais entretien. L’autre catégorie ferroviaire de démarrage du diesel est plus proche d’un SLI plutôt que d’une exigence industrielle et les batteries OPzV ne sont pas idéales pour cette utilisation. Dans les locomotives diesel-électriques, il y a une batterie de démarrage de locomotive diesel séparée.

Les applications de batterie discutées jusqu’à présent sont basées sur les exigences actuelles du marché. Il existe toutefois de nouvelles applications pour le stockage de l’énergie électrochimique qui n’ont pas encore été introduites commercialement. Une nouvelle exigence est celle des bornes de recharge EV. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le stockage de l’énergie de la batterie serait bénéfique dans cette application. Tout d’abord, il y aura des poussées de sortie élevées, probablement plus importantes que l’offre entrante, en raison de la recharge rapide et multiple des véhicules électriques. Dans ce cas, l’utilisation de l’énergie de la batterie stockée réduirait la demande sur l’approvisionnement du réseau, ce qui signifierait une exigence de sous-station d’électricité plus petite et un coût en capital moindre.

Deuxièmement, les charges de pointe de la demande pourraient être évitées en raison de l’utilisation de l’énergie de la batterie stockée pour les pics de demande qui se traduirait par un tirage constant et faible de puissance du réseau. Troisièmement, le stockage des batteries permettrait également l’utilisation de sources d’énergie renouvelables variables, en stockant l’énergie lorsqu’elle est produite à partir de réseaux photovoltaïques ou d’éoliennes et en utilisant cette énergie pour compléter l’approvisionnement du réseau. Tout cela réduit considérablement les dépenses en capital et les coûts d’exploitation.

Une autre application possible de batterie OPzV découle de la possibilité d’utiliser la production d’électricité à partir de tours de télécommunications en construisant une capacité renouvelable excédentaire en eux et en vendant de l’électricité aux communautés environnantes via des mini-réseaux. Cela permettrait non seulement d’atténuer le coût de la construction et de l’exploitation des tours de télécommunications en ayant une source de revenus supplémentaire pour le fournisseur, mais permettrait également aux pays disposant d’un réseau de réseau sous-développé de fournir l’électricité dont ils ont tant besoin aux communautés éloignées.

Dans toutes les applications de batterie OPzV discutées, c’est la structure, la chimie et la conception de la batterie OPzV qui fournit la clé pour satisfaire les exigences du marché. L’utilisation de la chimie du plomb-acide, avec la durée de vie élevée du cycle, les faibles coûts de capital et de fonctionnement et pratiquement zéro caractéristiques d’entretien de cette technologie, font de la gamme de batterie OPzV un choix logique, sinon imbattable pour la plupart des applications stationnaires. Parallèlement, les matériaux, la conception et la qualité de la construction sont d’égale importance. Tous doivent être de qualité supérieure afin de s’assurer que la plaque peut résister à l’expansion quotidienne et la contraction du matériel actif positif (PAM) lorsque la batterie OPzV est déchargé et chargé chaque jour.

Microtex s’engage à s’assurer que tous ces aspects de leur batterie sont les meilleurs qui peuvent être réalisés. Les cellules sont conçues par un scientifique allemand reconnu dans le monde entier, et pour assurer la qualité des matériaux, elles fabriquent de manière unique leurs propres gantelets et séparateurs de batterie. Le monde est actuellement confronté à de nombreux défis sans précédent. Microtex fournit des solutions et des produits de batterie pour aider à améliorer les résultats pour les entreprises et les communautés à travers le monde. L’utilisation d’une batterie OPzV stationnaire fiable, de haute qualité et économe en énergie, fournie par Microtex, jouera un rôle important dans la prise en charge de ces défis.

Articles triés sur le volet pour vous!
AGM vs Gel batterie pour solaire
Lead Acid Batteries

Batterie AGM vs Gel

This post is also available in: English हिन्दी हिन्दी Español Português 日本語 Русский Indonesia ไทย 한국어 Tiếng Việt العربية 简体中文Batterie AGM vs Gel Qu’est-ce qu’une …

Lire la suite →
Séparateurs agm pour batterie AGM

Batterie AGM

This post is also available in: English हिन्दी हिन्दी Español Português 日本語 Русский Indonesia ไทย 한국어 Tiếng Việt العربية 简体中文À quoi sert une batterie AGM …

Lire la suite →
2v OPzS
Lead Acid Batteries

2v OPzS

This post is also available in: English हिन्दी हिन्दी Español Português 日本語 Русский Indonesia ไทย 한국어 Tiếng Việt العربية 简体中文Batterie stationnaire OPzS 2v – Le …

Lire la suite →

We will keep you informed of the next article!

Sign up to our newsletter

3029

Read our Privacy Policy here

Retour haut de page